jeudi 1 mars 2012

1 mois dans la vie d'une grosse

Vous vous demandez souvent si cela ne serait pas mieux de se lacher un peu plus? Que finalement on est plus que tout victime d'un système, où règne le dictat de la minceur, où il est difficile de trouver une taille supérieure à du 42 dans toute boutique qui se veut "branchée". On se dit parfois qu'on assumerait bien quelques kilos de plus... Puis non, parce qu'on se trouve trop gros, grosse dans son nouveau jean taille 36.


Et pourtant on en croise, de ces gens là qui semblent assumer leur kilos en trop. On se questionne parfois en les croisant. Et puis pour se rassurer on se dit qu'ils sont maladades, rrrroo qu'ils doivent être mal dans leurs peaux ces gens qui supportent leurs kilos!

Alors en tombant sur la nouvelle émission programmée par la chaine M6, je me suis dit, peut être que  Zita nous répond. Cette journaliste qui a décidé d'entrer durant un mois dans la peau d'une obèse arriverait-elle à nous prouver qu'on peut être gros et heureux.


Bon, encore une fois voici une émission de propagande contre les gros, contre ceux qui subissent par la "bouffe" les dégâts de notre société de consommation mais qui pourraient très bien se gaver d'alcool, de travail ou de jeux vidéo.

Zita a pour objectif durant 30 jours de se nourrir comme une femme obèse de 140 kilos qu'elle rencontre. Elle doit ainsi ingérer 6000 calories par jour soit trois fois la "ration " journalière conseillée pour une femme.
La journaliste montre d'abord par sa difficulté à ingurgiter autant de nourriture, à quel point cette dame a oublié de manger pour laisser place aux verbes bouffer, se remplir, combler...
Puis, nous nous apercevons qu'elle s'habitue à cette façon de s'alimenter. Elle prend goût aux mauvaises graisses, se baffre d'une plaquette de chocolat en 1 minute, plaquette qu'elle avalait autrefois en plus d'une semaine.
Le Résultat sur Zita? Un moral en berne, une peau désastreuse, 4 kilos en plus et surtout 15 cm de tour de taille qui sont venus se greffer sur ses hanches.
Ce reportage met donc en avant le fait que se nourrir abondamment peut s'avérer désastreux pour la santé. Mais parle-t-on des deux ou trois kilos qu'il serait peut être sympa d'assumer?
Le médecin d'M6 répond qu'il faut se débarrasser de ces kilos en trop.

D'accord l'obésité fait partie des fléaux de notre société mais comme beaucoup d'autres choses... On ferait mieux d'arrêter un peu de stigmatiser les gros car cela pourrait faire des dégâts. Qu'est ce qu'on veut? Une société comme la société américaine dans laquelle on a soit affaire à des jeunes femmes anorexiques soit à des obèses de 150 kilos.
Alors prônons les bonnes habitudes alimentaires et je ne parle pas de DIETETIQUE. Je fais référence à un BON ComPOrtement avec son ASSIETTE.  De se faire plaisir en mangeant, de partager la nourriture  pour s'oublier un peu, de cuisiner pour les autres, choisir ce jour-là de ne pas manger ce qu'on a envi mais de s'alimenter en partageant en moment, juste pour le plaisir d'ingérer la même chose que ceux que l'on aime.
http://www.m6.fr/documentaire-zita_dans_la_peau_de/